Chronique #15 : Enders de Lissa Prince

9782221127612

Résumé :

Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde où une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n’ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d’accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d’une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu’ont les Starters pour gagner de l’argent est la Banque des Corps. Afin d’assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d’une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d’esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C’est alors qu’elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s’est enfui et en veut à sa vie. Au cours d’une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu’elle imaginait. La clé de l’énigme est dissimulée dans son propre passé…


DISCLAIMER : Ne pas lire cette chronique si vous n’avez pas lu le tome 1 !

Mon avis :

Après Starters que j’avais plus ou moins bien apprécié en Décembre dernier, ma médiathèque a reçu le tome 2 de cette saga : Enders. Je me suis donc empressé de l’emprunter pour connaitre la suite de cette histoire particulière. Dans ce second tome, on retrouve Callie qui fait face à la destruction de la Banque des Corps. Cependant, « Le Vieux » reste en contact avec elle de part son émetteur. Elle n’est donc pas encore débarrassée de cette histoire.

Cette suite s’est révélée meilleure que le premier tome, je suis plus entrée dans l’histoire. L’histoire était plus riche en rebondissements, en nouveaux personnages également. On découvre aussi d’autres Starters victime de la Banque des Corps. La fin est également surprenante, j’avoue ne m’y être pas du tout attendu. La révélation n’est donc pas du tout décevante.

Cependant, il est vrai que de manière générale, beaucoup de choses n’ont pas été assez exploitées selon moi. En lisant le résumé, cette saga m’avait vraiment tentée. Le concept des jeunes et des vieux étaient très intéressant et pouvait être exploité de multiple façon plus intéressantes les unes que les autres. A vrai dire, je m’attendais à beaucoup mieux sur la saga dans son ensemble.

A la fin de la lecture, ce deuxième tome m’avait plu. J’ai eu l’impression de découvrir une autre histoire, comme un spin-off ce qui était appréciable. Mais aujourd’hui avec un peu de recul je ne garde pas un « super » souvenir de ce livre. Je n’ai jamais réussi à m’accrocher à aucun des personnages, je n’ai même pas été touché par le petit frère de Callie et ses problèmes de santé. Je n’ai pas non plus compris les relations qui liaient les différents personnages notamment Callie et Michael. Il y avait cette ambiguité que j’ai juste détestée.

Pour résumer, j’ai passé un bon moment lors de ma lecture d’Enders. Il y avait des l’action et des rebondissements. Cependant j’ai eu du mal dans l’ensemble à apprécier les personnages et la trame de fond de cette saga. Ce qui est bien dommage car j’imaginais quelque chose de très prometteur.

Ma note : 14/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s