CHRONIQUE #27 : Victorian Fantasy de Georgia Caldera

victorian-fantasy,-tome-1---dentelle-et-necromancie-466480-250-400

Résumé :

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.


Mon avis :

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de roman fantastique. C’est un genre particulier qui m’intéresse mais dont très peu de livres m’attirent. Et pourtant Victorian Fantasy a su se frayer dans ma tête, notamment de part tout les avis positifs que j’ai lu sur la blogosphère. J’ai beaucoup entendu parler de Georgia Caldera, alors quand ma médiathèque l’a installé en nouveauté, je me suis empressée de l’emprunter.

La lecture de Victorian Fantasy fut un vrai plaisir. Georgia Caldera a su recréer un univers sombre rempli de magie qui m’a de suite plu. On découvre un monde rempli de sorcière, de nécromanciens et d’Élues de la Nuit. J’ai été littéralement transporté dans ce roman vivant au côté d’Andraste et de Thadeus. Ce roman est un mélange de romance fantastique sur un fond de conflit ancestral. Il est rempli d’intrigues et de manigances qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page.

J’ai simplement adoré ce roman et les deux personnages principaux. Andraste est une jeune sorcière reclue depuis toujours auprès de sa famille peuplée uniquement de femmes sorcières. Invitée par la Reine, elle peut enfin découvrir le monde réel, son positif comme son négatif… Andraste est une sorcière inexpérimentée et qui brille par son fort caractère. J’ai beaucoup apprécié cette personnalité forte qui n’a pas peur de se rebeller et de n’en faire qu’à sa tête.. quitte à parfois mettre sa vie en péril.

Lord Thadeus Blackmorgan, quant à lui, est un homme torturé, autoritaire et arrogant qui a su me toucher dès les premières lignes. Vous ne l’avez pas encore compris? Je suis adepte des causes perdues, des hommes malheureux qui se vengent contre le monde en étant le plus méchant possible. (Ça ne vous rappelle personne?). Soit, j’ai également adoré son personnage intriguant. Georgia Caldera a su nous concocter un duo détonnant.

Le roman est superbement écrit, très fluide et sans jamais aucune longueurs. Georgia Caldera nous offre le point de vue d’Andraste, de Thadeus mais aussi d’autres personnages, nous apportant toutes les informations nécessaire afin d’éclaircir le mystère du roman.

Je vous recommande donc chaudement ce roman, qui risque fortement de vous plaire ! 🙂

Ma note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s