CHRONIQUE #35 : Plus encore que la vie T1 d’Amy Plum

plus_encore_vie1

Résumé :

Kate pensait qu’en changeant de pays, en venant à Paris, elle pourrait tourner la page. Faire le deuil de ses parents, vivre une vie plus légère. Mais c’était avant de rencontrer Vincent. Vincent, incarnation de l’amour, mais aussi ange de la mort.


Mon avis :

J’avais déjà entendu parler de cette saga d’Amy Plum mais sans plus, du moins pas dernièrement. Et puis il était enfin disponible dans ma médiathèque, j’ai donc foncé. Je ne m’attendais pas à grand chose de ce roman, et je l’avoue, je partais un peu à reculons. Ce livre me donnait envie mais.. j’avais peur de ne pas accrocher à l’histoire.

Nous retrouvons Kate, une américaine qui vient vivre à Paris avec sa soeur chez ses grands parents après que ses parents soient décédés. Un speech de départ pas très gai, je l’avoue. Kate fait ensuite la rencontre de Vincent, un jeune homme magnifique, mais doté d’un don particulier.

Avant tout, il est important de préciser que le thème de la mort est omniprésent dans ce roman. C’est un peu le fondement de tout. Ainsi, ceux qui sont réticent face à ce sujet, veuillez vous abstenir. Il faut lire ce roman dans un état d’esprit calme et détendu. L’été a été un très bon choix pour moi. Malgré la noirceur du thème, Amy Plum nous offre un certaine lumière, une bonne dose d’optimisme qui nous pousse à croire que la fin n’est pas une finalité en soi.

L’univers fantastique crée par l’auteur est originale. Je n’ai jamais été confrontée à ses êtres particuliers avant Plus Encore Que La Vie. J’ai ainsi été totalement transportée dans un univers inconnu. J’aime beaucoup cette sensation de découvrir de nouveaux « spécimens » totalement différent des vampires et autres loups garous.

J’ai bien aimé les personnages. Kate m’a touchée par sa fragilité face au drame qu’elle a connu et par sa passion pour la lecture. Un détail soit, mais j’aime quand les personnages aiment la lecture, comme moi ! Vincent quant à lui, était adorable comme la plupart des personnages masculins. Un homme au grand coeur, serviable et altruiste, que demander de plus?

Ainsi, j’ai passé un très bon moment de lecture, même s’il m’a manquait une étincelle, un petit quelque chose qui aurait provoqué un coup de coeur. J’attend de connaitre la suite de cette saga. L’univers étant enfin installé, la lecture ne peut être que plus appréciable à présent.

Ma note : 16/20

Publicités

Une réflexion sur “CHRONIQUE #35 : Plus encore que la vie T1 d’Amy Plum

  1. Pingback: CHRONIQUE #43 : Que la mort nous sépare T2 d’Amy Plum |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s