Mes lectures en bref #3

Eleanor and Park de Rainbow Rowell – 20/20

9782266234702Je n’avais pas trop envie de lire ce roman, au final, il y avait de plus en plus d’avis mitigé sur ce roman. Et puis, sans vraiment y croire, je me suis lancée dans cette lecture, qui m’a estomaquée. Il est difficile pour moi de donner mon avis sur ce roman, car il m’a laissée sans voix. C’était tellement beau, poétique, lumineux, j’ai adoré ma lecture du tout au tout. Rainbow Rowell aborde le premier amour, le vrai, sincère et naif qui va au-delà des apparences, des préjugés. Eleanor and Park, c’est une grande bouffée d’oxygène qui vous donne du baume au coeur et vous donne le sourire tout le long de votre lecture.

 

Hunger Games : La révolte de Suzanne Collins – 16/20

9782266182713Et voilà, j’ai enfin lu la saga Hunger Games dans sa globalité. Je n’ai plus de honte à avoir (à part si je vous parle des Harry Potter que je n’ai toujours pas lu..). Je dois dire que je finis cette saga sur une note mitigée. Au final, j’ai été un peu déçue par cette fin. La première partie est très longue alors que la seconde enchaine les péripéties. Ce rythme inégal m’a déstabilisée au point de ne plus trop comprendre tout ce qu’il se passait. La fin m’a aussi déçue. A vrai dire, je m’attendais à un peu plus d’émotions pour clôturer cette saga qui reste un peu trop « froide » à mon gout, à l’image de son personnage principal.

 

The Revolution of Ivy d’Amy Engel – 17/20

the-book-of-ivy-tome-2-the-revolution-of-ivy-683667Et une seconde saga finie pour 2015 ! J’avais adoré The book of Ivy et il me tardait de découvrir la suite des aventures d’Ivy et Bishop. J’ai bien aimé ce second tome même si je l’ai trouvé légèrement en dessous du premier tome. J’ai eu un gros coup de coeur pour les personnages d’Ivy et de Bishop qu’on découvre dans un autre contexte. La découverte de nouveaux personnages est également un plus pour l’histoire. Cependant, il est vrai que l’action se concentre principalement sur les 70 dernières pages (à peu près), j’aurai préféré qu’il y en ait plus tout au long du récit. J’ai néanmoins aimé ce roman et ces personnages qui m’auront fait passé un très bon moment de lecture.

Vous avez lu certains de ces romans? Qu’en avez-vous pensé? 

Mes lectures en bref #2

Hunger Games : L’Embrasement de Suzanne Collins – 18/20

hunger-games-tome-2-l-embrasementAprès avoir adoré le premier tome de cette saga incontournable, j’ai voulu découvrir la suite des aventures de Katniss et Peeta au sein de Panem. Et à nouveau ce fut un réel plaisir. L’auteur a réussi à me transportée dans cet univers dystopique à part entière. J’ai été conquise même si je garde un meilleur souvenir du film que j’avais littéralement a-do-ré ! Katniss reste un personnage particulier, légèrement antipathique qui ne sait pas ce qu’elle veut.. Ce qui m’a parfois légèrement agacée, à vrai dire. Cependant, la richesse du monde crée par Suzanne Collins et le personnage de Peeta dont je suis folle m’ont fait oublié ces petits détails négatifs.

Maybe Someday de Colleen Hoover – 17/20

maybe somedayJ’avais énormément entendu parler de ce roman et de son auteur Colleen Hoover. Ainsi, tentée par les multiples avis ultra positifs qui fleurissaient sur la blogo, je me suis donc lancée! Pour être sincère, ce roman n’a pas été un coup de coeur. Pourtant je lui ai mis un 17/20 car wah quoi. Le thème que l’auteur a abordé m’a juste « foutu sur le cul » sans vouloir être vulgaire. Je ne m’attendais vraiment pas à ça du tout ! J’ai adoré le personnage de Ridge, qui m’a touché en plein coeur de part son dévouement, sa beauté intérieure et extérieure. J’avais envie de le serrer très fort. C’est un homme, un vrai qui a su surmonter les épreuves de la vie sans ne rien demander à personne. J’ai un peu plus de mal avec le personnage de Sydney pour lequel je n’ai pas du tout accroché et qui explique mon absence de coup de coeur. Il est néanmoins important de préciser que Colleen Hoover a une plume magnifique, poétique et délicate qui plaira à tous, sans aucun doute !

Ce qui nous lie de Samantha Bailly – 12/20

couv11744902Je finis malheureusement par une grosse déception. J’avais tellement entendu de bons avis sur les romans de Samantha Bailly et pourtant, avec moi, ça ne l’a pas fait du tout. A vrai dire je ne suis pas très adepte de son style avec des phrases courtes et des mots qui s’enchainent. J’ai malheureusement trouvé ça trop rapide et impersonnel. De plus, je n’ai pas adhéré à l’histoire pseudo fantastique, je l’ai trouvée un peu trop tiré par les cheveux.. Ma chronique m’embête face à l’engouement autour de cet auteur, cependant je pense lire un autre roman de Samantha Bailly afin de me faire un avis plus complet.

Vous avez lu ces romans? Qu’en avez-vous pensé? 

Mes lectures en bref #1

Je vous présente la première édition de Mes lectures en bref. En effet, ayant accumulé beaucoup de retard dans mes chroniques, je ne tenais pas à broder des chroniques sans fond. J’ai donc choisi de vous présenter mes dernières lectures en quelques phrases seulement.

J’espère que ce format vous plaira tout de même ! 🙂


La théorie du mariage – Jeff Eugenides – 15/20

le roman du mariage

Un roman qui change de mes lectures habituelles. Jeff Eugenides retrace une période de la vie de Madeleine, Leonard et Mitchell. Ce roman traite de sujets originaux comme la religion, la maniaco-dépression ou la désillusion. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur et la richesse des informations que Jeff Eugenides nous offre. J’ai été très intéressée et passionnée par ce que je lisais. La théorie du mariage a été une lecture enrichissante, que j’ai beaucoup aimé.

 

Le noir est ma couleur – Olivier Gay – 16/20

cvt_Le-noir-est-ma-couleur--Le-pari-tome-1_5226On retrouve ici un univers tout nouveau pour moi, le monde des couleurs. Manon apprend à maitriser ses pouvoirs, elle contrôle les couleurs la rendant plus forte ou lui permettant de contrôler la pensée par exemple. Ce roman jeunesse se dévore, Olivier Gay arrive à nous passionner par son histoire, nous faisant oublier le jeune âge du personnage principal. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer l’auteur, un homme très gentil et souriant qui m’a dédicacer mon roman :). Si vous passez par là, sachez que je ne manquerai pas de lire la suite de vos aventures !

 

Les étoiles de Noss Head – Sophie Jomain – 15/20

FL 125x200 BEn commençant ce roman, j’avais extrêmement peur de retomber dans une histoire à la Twilight. Et j’avoue que cela a été le cas, plus ou moins. Mais ce n’était pas sans me déplaire. J’ai plutôt apprécié découvrir Hannah et Leith. Cette histoire fantastique avec l’Ecosse en arrière-plan m’a transportée. J’ai adoré en découvrir plus sur l’histoire de Leith et de ses confrères. De plus, Sophie Jomain arrive à nous transmettre beaucoup d’émotions à travers son écriture. Elle a su me faire vibrer, me faire frissonner. C’est un vrai plaisir de ressentir ces sensations durant une lecture. Ainsi je lirai la suite de cette histoire avec plaisir.

 

#UnlivrepourParis

Capture d’écran 2015-11-14 à 18.36.08

J’espère que vous allez tous bien depuis le temps, et compte tenu des événements tragiques qui ont touchés notre pays Vendredi dernier. Je ne souhaitais pas revenir comme une fleur avec un article sur mes dernières lectures. J’ai donc décidé de mêler ces événements au monde des livres en reprenant le fameux #UnlivrepourParis que l’on voit énormément sur Youtube en ce moment.

Certes, je n’ai pas de chaine Youtube mais bon, j’ai souhaité l’adapter à mon blog. En relation avec les événements qui ont touché notre si belle capitale, #UnlivrepourParis consiste à parler d’un roman qui, soit parle de la liberté, soit peut permettre au plus grand nombre de se changer les idées.

et soudain tout change

 

N’ayant pas réellement lu de roman en rapport avec la liberté, j’ai décidé de vous parler d’un de mes coups de coeur de cette année 2015. Il s’agit de « Et soudain tout change » de Gilles Legardinier (ma chronique). C’est un roman pépite. Il relate l’histoire d’une adolescente qui affronte la vie, la vraie qui n’est pas toujours tendre avec nous. Ce roman nous permet de relativiser et donne du baume au coeur. C’est une bouffée d’optimisme qui ne pourra qu’apaiser vos maux.

A présent, je souhaite adresser mes plus tendres pensées aux personnes qui ont été touchées de près ou de loin par ces attentats. A tous les français, françaises, n’ayons pas peur! Qu’on leur montre à quel point la France est forte, à quel point la France est libre..

CHRONIQUE #49 : Toute la lumière que nous ne pouvons voir d’Anthony Doerr

DAPHNE REBECCA

Résumé :

Marie-Laure Leblanc vit avec son père près du Muséum d’histoire naturelle de Paris où il travaille. A six ans, la petite fille devient aveugle, et son père crée alors pour elle une maquette reconstituant fidèlement leur quartier pour l’aider à s’orienter et à se déplacer. Six ans plus tard, l’Occupation nazie les pousse à trouver refuge à Saint-Malo chez l’oncle du père de Marie-Laure, un excentrique profondément marqué par son expérience de la Première Guerre mondiale, qui vit reclus dans sa maison en bord de mer. Pour éviter que les Allemands ne s’en emparent, le Muséum a confié à Leblanc un joyau rare, la copie d’un diamant ayant appartenu à la famille royale de France, sans savoir qu’il s’agit en réalité de l’original. Loin de là, en Allemagne, Werner grandit dans un pensionnat pour enfants de mineurs décédés. Curieux et intelligent, l’orphelin se passionne pour la science et la mécanique et apprend rapidement à réparer les machines qui lui tombent sous la main. Un talent rare repéré par les Jeunesses hitlériennes où il se trouve enrôlé. Prenant conscience des fins auxquelles est utilisée son intelligence, il est sanctionné, devenant un simple soldat de la Wehrmacht. En 1944, son chemin croise en France celui de Marie-Laure alors que Saint-Malo est incendiée et pilonnée par les bombes.


Mon avis :

Je vous retrouve avec le chronique de ce roman qui m’a bouleversée. Soyons claire tout de suite ! Cette couverture magnifique me faisait de l’oeil dans le présentoir Nouveauté de ma Médiathèque. Je me suis donc rapidement jeté dessus. J’ai mis très longtemps à lire ce roman, presque trois semaines, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Cependant, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est, je pense, un roman qu’il faut prendre le temps de savourer. Ce n’est pas lui rendre justice de le dévorer en trois jours, au contraire.

L’écriture d’Anthony Doerr est délicate et poétique, j’ai apprécié chaque mot employé, chaque phrase formulé. L’histoire est magnifique, magique, elle nous touche en plein coeur. Je me suis énormément attachée aux personnages de Werner et de Marie-Laure.

Ce roman nous fait réfléchir, il nous offre une autre vision de la Seconde Guerre Mondiale. C’est le premier roman que je lis qui me raconte cette guerre du côté des Allemands. On découvre clairement que ce ne sont pas tous des méchants, que beaucoup sont embrigadés dans des rôles qu’ils ne souhaitent. J’ai également apprécié des personnes dites « inappréciables » notamment Volkheimer. Malgré tout, tous gardent une part plus ou moins développé d’humanité.

Ce roman soulève des réflexions sur l’homme, sur son comportement sous la contrainte et la peur. Choisiriez vous de vous soumettre ou de vous révolter? Qu’en savons-nous tant que nous n’y sommes pas confrontés? Il faut comprendre et accepter qu’il y ait du bon et du mauvais dans chaque homme, qu’importe le camp dans lequel il est.

Je vous recommande de lire ce roman. J’ai été bluffée par l’écriture d’Anthony Doerr, et par son histoire qui m’a bouleversée. Si vous avez l’occasion de lire ce livre, n’hésitez plus !

Ma note : 17/20

CHRONIQUE #48 : Ce si joli trouble de Cora Carmack

Ce si joli trouble

Résumé :

Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…


Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman de Cora Carmack qui me tentait assez. L’auteur nous propose ici, une romance New Adult au résumé original, et qui laisse envisager une histoire comique et pleine de rebondissements.

Ce si joli trouble a été un roman très drôle, il m’a fait beaucoup rire. C’est une histoire qui se lit rapidement et nous fait passer un agréable moment.

Cependant, je l’ai trouvé trop courte pour réellement m’accrocher aux différents personnages. Cora Carmack a voulu mettre du croustillant, de l’action dans une histoire plutôt banale pour ainsi dire. L’intrigue de base était originale, on imagine beaucoup de rebondissement dans cette relation élève-professeurs. C’est une situation compliquée, voire interdite. Néanmoins, elle n’est sensée durer que six mois.

De plus, les sentiments se mettent très rapidement en place, j’ai donc trouvé les péripéties inutiles, présente juste pour faire durer le récit. Je n’ai pas compris où l’auteur voulait en venir.

En effet, ma chronique est proportionnelle au roman. J’ai passé un très bon moment de lecture, mais il n’y avait rien de transcendant selon moi. Je n’en garderai malheureusement pas un souvenir impérissable. C’est un petit roman sympathique qui vous changera les idées et vous mettra de bonne humeur.

Ma note : 15/20

CHRONIQUE #47 : Les Chroniques Lunaires T3 – Cress de Marissa Meyer

cress

Résumé :

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…


Attention : Ceci est un tome 3, il risque d’y avoir des spoilers ! 

Mon avis : 

Oui, je sais. J’ai un énooooorme retard dans mes chroniques. Avec la reprise des cours, mon déménagement et mon futur emménagement, j’ai eu très peu de temps pour publier quoique ce soit sur le blog et j’en suis désolée.

Je reviens donc aujourd’hui avec la fameuse chronique de Cress de Marissa Meyer, troisième tome de la saga Les Chroniques Lunaires que j’ai tout bonnement adoré ! Il est de loin mon tome préféré, et pourtant, c’est aussi le plus gros. J’ai à nouveau été embarquée dans cet univers futuriste peuplé d’hommes, de cyborgs, d’androides et de lunaires. Nous suivons toujours Cinder, Scarlet, Loup, Thorne et Iko qui souhaitent sauver le Monde et le Prince Kaito en détrônant la Reine Levana.

Dans ce tome-ci, nous faisons la connaissance de Cress, jeune coquille lunaire enfermée depuis des années dans un satellite en orbite au dessus de la Terre. Ayant aidée Cinder dans les tomes précédents, cette dernière décide de venir sauver Cress en la délivrant de sa prison particulière. Cress est une jeune fille niaise mais touchante par son innocence. Elle ne connait le monde réel que par le biais de ses ordinateurs. Cress a notamment de grandes capacités informatiques qui lui permettront d’aider Cinder et ses amis dans leur quête.

Nous découvrons également le personnage du Capitaine Thorne dans ce tome. A vrai dire, je l’ai tout simplement adoré ! Je suis fan de son humour, de son égo sur-dimensionné et de son absence de courage. C’est une vraie découverte, je l’ai trouvé bien plus attachant que je ne le pensais. Le couple Cress/Thorne est adorable et très drôle, c’est mon préféré.

Ce troisième tome a été riche en rebondissement et en aventure. Nous suivons à nouveau tous les personnages dans leur mission visant à renverser la Reine Levana. J’aime beaucoup le concept de Marissa Meyer qui nous offre de nombreux points de vue de personnages afin de nous apporter le plus d’informations possibles sur la situation. La fin de ce tome est énorme, bourré d’action et d’émotions. Je l’ai adoré et ai trouvé certains moments très touchants.

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette saga que je vous recommande encore et encore. Vous ne risquez pas d’être déçu ! Il me tarde de lire l’histoire de la Princesse Winter que j’ai trouvé très intrigante. Quant à Levana, j’ai acquis son histoire sur ma Kobo mais elle ne me tente pas tellement, j’ai peur de m’ennuyer et de tirer le roman sur plusieurs jours, voir semaine..

Avez-vous lu Levana? Qu’en avez-vous pensé? Vaut-il le coup d’être lu?

Ma note : 18/20