CHRONIQUE #47 : Les Chroniques Lunaires T3 – Cress de Marissa Meyer

cress

Résumé :

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…


Attention : Ceci est un tome 3, il risque d’y avoir des spoilers ! 

Mon avis : 

Oui, je sais. J’ai un énooooorme retard dans mes chroniques. Avec la reprise des cours, mon déménagement et mon futur emménagement, j’ai eu très peu de temps pour publier quoique ce soit sur le blog et j’en suis désolée.

Je reviens donc aujourd’hui avec la fameuse chronique de Cress de Marissa Meyer, troisième tome de la saga Les Chroniques Lunaires que j’ai tout bonnement adoré ! Il est de loin mon tome préféré, et pourtant, c’est aussi le plus gros. J’ai à nouveau été embarquée dans cet univers futuriste peuplé d’hommes, de cyborgs, d’androides et de lunaires. Nous suivons toujours Cinder, Scarlet, Loup, Thorne et Iko qui souhaitent sauver le Monde et le Prince Kaito en détrônant la Reine Levana.

Dans ce tome-ci, nous faisons la connaissance de Cress, jeune coquille lunaire enfermée depuis des années dans un satellite en orbite au dessus de la Terre. Ayant aidée Cinder dans les tomes précédents, cette dernière décide de venir sauver Cress en la délivrant de sa prison particulière. Cress est une jeune fille niaise mais touchante par son innocence. Elle ne connait le monde réel que par le biais de ses ordinateurs. Cress a notamment de grandes capacités informatiques qui lui permettront d’aider Cinder et ses amis dans leur quête.

Nous découvrons également le personnage du Capitaine Thorne dans ce tome. A vrai dire, je l’ai tout simplement adoré ! Je suis fan de son humour, de son égo sur-dimensionné et de son absence de courage. C’est une vraie découverte, je l’ai trouvé bien plus attachant que je ne le pensais. Le couple Cress/Thorne est adorable et très drôle, c’est mon préféré.

Ce troisième tome a été riche en rebondissement et en aventure. Nous suivons à nouveau tous les personnages dans leur mission visant à renverser la Reine Levana. J’aime beaucoup le concept de Marissa Meyer qui nous offre de nombreux points de vue de personnages afin de nous apporter le plus d’informations possibles sur la situation. La fin de ce tome est énorme, bourré d’action et d’émotions. Je l’ai adoré et ai trouvé certains moments très touchants.

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette saga que je vous recommande encore et encore. Vous ne risquez pas d’être déçu ! Il me tarde de lire l’histoire de la Princesse Winter que j’ai trouvé très intrigante. Quant à Levana, j’ai acquis son histoire sur ma Kobo mais elle ne me tente pas tellement, j’ai peur de m’ennuyer et de tirer le roman sur plusieurs jours, voir semaine..

Avez-vous lu Levana? Qu’en avez-vous pensé? Vaut-il le coup d’être lu?

Ma note : 18/20

Publicités

CHRONIQUE #41 : Les Chroniques Lunaires – Scarlet T2 de Marissa Meyer

les-chroniques-lunaires,-tome-2---scarlet-331801-250-400

Résumé : 

Bien loin de l’Asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Loup, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.


Mon avis : 

C’est avec plaisir que j’ai enchainé sur le second tome des Chroniques Lunaires : Scarlet, après ma lecture de Cinder. J’avais vraiment envie de rester dans cet univers futuriste et original.

Comme pour le premier tome, nous avons ici, aussi, une réécriture de conte. Cette fois-ci, c’est celle du Chaperon Rouge. On découvre Scarlet dont la grand mère a disparu. Elle part à sa recherche avec un jeune homme énigmatique surnommé Loup. Facile j’ai envie de dire.

J’ai beaucoup aimé ce second tome ainsi que ses personnages. Scarlet est une jeune femme forte, déterminée et qui est prête à mettre sa vie en danger pour retrouver sa grand-mère. Loup est un personnage très énigmatique, qui m’a plus ou moins étonnée de part ses actes tout au long du roman. Leur relation est particulière et attirante.

En parallèle, et c’est ce que j’ai adoré, nous suivons Cinder et le Capitaine Thorne avec leurs deux points de vue. Comme dans le premier tome, j’ai beaucoup aimé le personnage de Cinder qui en apprend plus sur elle-même et sur son passé. Le Capitaine Thorne m’a fait beaucoup rire et j’ai bien aimé leur « amitié ».

L’histoire se développe et nous en apprenons plus notamment sur Levana et ses intentions envers la Terre. Mes sentiments à son égard ne changent pas, bien évidemment. Beaucoup de révélations et surtout des réponses aux questions que j’ai pu me poser dans Cinder sont fournies dans ce second tome. J’aime beaucoup cette manière dont Marissa Meyer arrive à nous donner ce que nous voulons tout en nous gardant en haleine. Elle a également réussi à rendre palpitante l’histoire de Scarlet et celle de Cinder. Car en général, les récits découpés en deux m’ennuient mais Les Chroniques Lunaires échappent à la règle.

Je vais patienter un peu avant de lire Cress, même si j’ai hâte de connaitre la suite. Par contre, je ne sais pas si je lirai Levana, car son histoire ne m’attire pas du tout. Comme pour Cinder, je vous recommande la saga Les Chroniques Lunaires. C’est pour moi une très belle découverte en tout cas !

Ma note : 17/20

Ma chronique du tome 1 : Cinder de Marissa Meyer

CHRONIQUE #40 : Les Chroniques Lunaires – Cinder T1 de Marissa Meyer

les-chroniques-lunaires,-tome-1---cinder-3851822-250-400

Résumé :

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.


Mon avis :

Oui, je sais, j’arrive après la tempête. Mais bon, mieux vaut tard que jamais. Je me suis enfin décidée pour Cinder qui me narguait depuis plusieurs mois sur l’étagère de ma médiathèque. En soit, ce roman ne me tentait pas plus que ça. Mais à force de lire des chroniques et de regarder des vidéos sur le sujet, j’ai fini par m’y intéresser sérieusement.

Pour être franche, les contes de fées, les Disneys et tout le tralala, ça n’a jamais été mon truc. Je n’ai jamais été fan de tout ça. De ce fait, Les Chroniques Lunaires étant décrites comme des réécritures de contes, j’étais très mitigée. Et pourtant ce fut une très très bonne surprise. En effet, comme un peu tout le monde, j’ai adoré !

Ce premier tome introductif se focalise sur Cinder, jeune cyborg, mécanicienne et à la merci de sa belle-mère. L’histoire se déroule après la Quatrième Guerre Mondiale, dans un futur peuplé d’hommes, d’androïdes mais aussi de dangereux lunaires (aka Les habitants de la Lune). J’ai été rapidement transportée dans cet univers futuriste et fantastique très bien décrit par l’auteur.

J’ai beaucoup aimé le personnage Cinder, une jeune femme qui voudrait ressembler à n’importe qui. Elle souffre de sa situation, de ce métal qui remplace sa main et sa jambe. Beaucoup d’évènements se produisent dans sa vie, lui permettant d’acquérir une maturité, une volonté de fer, une morale et une force indéniable. Cinder est un excellent personnage auquel il est bon de s’identifier pour toute adolescente qui lira ce roman jeunesse. J’ai également apprécié le personnage de Peony et du Prince Kai. Ces deux-là m’ont touché de part leur innocence et leur attitude vis-à-vis de Cinder. Ce sont tous les deux des personnages au grand coeur. Le Prince Kai prend son rôle à coeur et fait passer le bien-être de son peuple avant le sien. Le fait d’avoir son point de vue a été un grand plus pour ma lecture.

Comme tout bon conte de fée, il y a des méchants. Adri, la belle-mère de Cinder que j’ai simplement trouvée insupportable, cupide et stupide envers Cinder. Cependant le pire n’est pas là. Levana, la reine lunaire est la pire de toute. Pour faire simple, je la déteste !

Marissa Meyer a su nous introduire son histoire d’une très belle manière, sans que je ne ressente aucune pointe d’ennui dans ma lecture. Même s’il m’a fallu plus de temps que d’habitude pour lire ce roman. L’intrigue est bien amenée, les révélations se bousculent tout au long de ce premier tome. Même si je les ai senties venir, j’ai aimé la manière dont le roman s’articulait autour de ces découvertes. En refermant Cinder, je n’avais qu’une envie : lire la suite. Et ce fut chose faite ! Je vous recommande sincèrement ce roman superbement écrit, original et intriguant.

Ma note : 17/20